Blog ou site statique, le meilleur des deux mondes ?

On voit souvent ça et là des articles sur les avantages et inconvénients d’un site statique par rapport à un blog et vice-versa. Et s’il était possible de ne garder que les avantages de chacun ?

C’est vrai que l’un comme l’autre ont des différences bien spécifiques.

Par exemple, un site statique apparaît moins personnel, moins vivant. L’auteur est moins mis en avant que sur un blog, et il est de ce fait plus difficile de bâtir une relation de confiance avec les lecteurs.

Or bâtir une relation de confiance avec son audience est un élément clé pour développer son entreprise et vendre des produits par le biais d’un site.

De plus, le blog permet  à son auteur de s’exprimer à la première personne, et de s’imposer comme un expert de son domaine.

Mais à l’opposé, les sites statiques présentent aussi des avantages. Par exemple ils peuvent être plus riches, présenter des jeux, des quiz et autres sections variées.

Le contenu est aussi plus structuré. Par exemple il est facile de présenter un site comme un centre de formation, où chaque article s’insère dans une section particulière et est rapidement accessible pour les lecteurs. De ce fait le contenu a une durée de vie plus longue, car les anciens articles ne vont jamais se perdre dans les archives.

Un autre avantage important pour le webmaster d’un site statique est qu’il n’est pas obligé de publier des articles de manière régulière. Sur un site statique, il est possible de ne rien publier pendant plusieurs mois, et le site apparaît toujours aussi vivant. En revanche, un blogueur qui s’arrête de publier ou qui a un rythme irrégulier dans ses publications semble avoir abandonné son blog.

Pour résumer, on peut dire qu’un site statique ressemble plus à livre, structuré et bien présenté, tandis qu’un blog ressemble plus à un journal : l’auteur est plus présent et les articles sont plus vivants, plus actualisés. Le site est mis à jour fréquemment et il y a plus d’interaction avec les visiteurs. Pour donner un exemple, voici un site statique de cours d’espagnol (que j’ai aidé à créer) et un blog de cours d’espagnol. Certes le blog présenté ici n’est peut-être pas représentatif de ce que l’on peut faire avec ce type d’outil, surtout au niveau du design plutôt amateur, mais c’est le premier qui est sorti après une recherche sur le thème « cours d’espagnol blog ». Nous avons bien ici l’aperçu de l’état d’esprit des présentations visuelles de l’un ou l’autre type de site.

Le meilleur des deux mondes ?

Il est tout à fait possible d’avoir un site statique, présenté comme un centre de formation par exemple, et de réussir à bâtir une relation de confiance avec les lecteurs, comme l’auteur d’un blog le ferait.

Cela peut se faire notamment en couplant le site statique avec une newsletter dynamique. Les internautes viennent sur le site, s’inscrivent à la newsletter, et reçoivent ensuite des emails d’information de la part de l’auteur – qui peut ainsi se présenter et bâtir une relation avec les lecteurs comme le ferait un blogueur.

Et ce qui est intéressant avec l’utilisation des emails, c’est qu’il est possible de préparer à l’avance les différents messages à envoyer – et faire en sorte que ceux-ci soient envoyés automatiquement dans un ordre bien prédéterminé à chaque nouvel inscrit. On réalise cela à l’aide d’une séquence automatique d’emails, ce qui évite d’avoir à rédiger régulièrement des messages (c’est très facile avec Aweber par exemple).

De cette manière, on peut bâtir une relation avec ses lecteurs, garder un site vivant et riche en fonctionnalités, avoir du contenu structuré et bien présenté qui ne se périme pas, tout en s’autorisant de longues périodes sans publier. Après ce ne sera jamais exactement pareil, mais ça reste une manière efficace pour présenter un site.

Quels outils ?

Pour les blogs, il y bien sûr le classique WordPress.

Avec WordPress, on peut très facilement construire un site statique de qualité avec des thèmes comme Optimize Press ou Page Lines.

Sinon, pour les sites statiques, on peut aussi utiliser Joomla, qui est très efficace et offre d’énormes possibilités une fois qu’on l’a pris en main.


10 commentaires on “Blog ou site statique, le meilleur des deux mondes ?”

  1. 1 Argancel said at 20 h 36 min on juin 7th, 2011:

    Pour les blogs, il y a aussi la technique de ne pas mettre la date :)

    Mais ce qu’il se passe aussi, c’est qu’un article qui n’a pas l’air frais attirera probablement moins de tweets, car les twitteux préfèrent des articles tout neufs qu’ils sont les premiers à relayer.

    L’embêtant aussi avec les articles statiques, c’est qu’on ne voit pas très bien où sont les nouveautés…

    Et puis si le contenu est déjà structuré, le lecteur sera moins à la recherche d’un produit dont l’intérêt est justement d’obtenir un livre qui synthétise tout le contenu d’une façon cohérente.

    Bref, je crois que l’inconvénient du blog avec des articles qui abordent des points dans un ordre pas forcément logique peut être mis à profit pour en quelque sorte donner l’envie au lecteur d’acheter une version plus structurée du contenu :)

  2. 2 Alban said at 22 h 36 min on juin 7th, 2011:

    Oui enfin ça paraît un peu tiré par les cheveux de mettre dans le désordre pour vendre le truc dans l’ordre :)

    Mais en pratique, je ne pense pas qu’avoir le contenu bien structuré sur le site réduise la valeur perçue d’un produit sur le même thème. Par exemple, sur mon site de cours d’anglais, je propose un produit pour motiver les gens à s’inscrire à la newsletter qui est réalisé à partir d’extraits du site – et pourtant ça marche très bien.

    Après au niveau des nouveautés et des relais par les twittos, là c’est clair que ça marche moins bien avec un site statique. En revanche, c’est possible d’avoir un page facebook sur laquelle on va poster les liens des nouveaux articles et pour engager un discussion avec la communauté.

  3. 3 Argancel said at 19 h 34 min on juin 8th, 2011:

    lol Ce n’est pas volontaire. Sur un blog, on va naturellement parler des choses que l’on veut traiter selon les envies.

    Effectivement le truc de publier les liens sur facebook est pas mal. Après facebook ça prends aussi pas mal de temps à gérer. Faut voir.

  4. 4 Matias Grenn said at 12 h 13 min on juin 9th, 2011:

    Je trouve qu’il y a un malentendu entre ce qu’est un site statique (sans base de données) et un site dynamique (qui peut être un site d’un centre de formation, un blog…). Il faudrait donc reformuler en axant sur quel format de site dynamique choisir.

  5. 5 Matias Grenn said at 12 h 16 min on juin 9th, 2011:

    Pour ce qui est de Facebook et autre, il y a toujours moyen d’automatiser un minimum de chose via un flux rss ou atom si le site (dynamique mais non blog) en possède. On peut faire la même chose avec twitter, linkedIn, etc.
    Il ne faut pas croire que ça suffit mais ça fait gagner un peu de temps !

  6. 6 Jérôme said at 9 h 33 min on juin 10th, 2011:

    Voilà un article qui résume très bien les pour et les contres, et surtout le fait que le top est de combiner des pages statiques avec un blog et une newsletter :-)
    Après il y a également les réseaux sociaux tels que facebook ou twitter pour nouer des relations avec son lectorat ;-)

  7. 7 Jérémy said at 18 h 56 min on juin 11th, 2011:

    Effectivement, y’a des avantages et des inconvénients aux deux. Il faut faire son choix en fonction de la relation que tu veux établir avec ton lectorat et du temps que tu es prêt à investir dans ton site (car mine de rien, je pense qu’un blog demande beaucoup plus de temps à « entretenir » qu’un site statique, ce qui est logique d’ailleurs, puisqu’a priori la vocation d’un site statique, c’est qu’une fois en place on n’a plus à s’occuper du contenu).
    Bref, je pense vraiment que la décision se fait au cas par cas.

  8. 8 Axel said at 21 h 08 min on juin 24th, 2011:

    C’est une questions très intéressante en effet.

    Les sites qui ne changent pas de contenu dans le temps sont souvent des sites vitrines ou des sites qui cherchent à rendre un service automatisé : traitement informatique côté serveur comme par exemple une conversion de fichier.

    Ce qui je trouve est embêtant dans les blogs, c’est ce côté archivage qui contient des articles qui pourrait intéresser le lecteur mais qui sont moins biens référencés que les articles récents.

  9. 9 Sébastien said at 16 h 46 min on juillet 14th, 2011:

    Je pense comme Jérôme, que le top est d’avoir un site statique avec un blog et en plus une newsletter : je pense que c’est le trio gagnant pour réussir sur le web.

  10. 10 Marc Murcia - ToutChange said at 18 h 14 min on novembre 15th, 2013:

    Bonjour,

    je découvre votre blog, mais je trouve votre article intéressant.
    Comme quoi, les évolutions vont vites sur le web car aujourd’hui la plupart des thèmes wordpress par exemple qui était avant tout des blogs à l’origine propose des sites dynamiques (avec des pages statiques) intégrant un blog.
    Comme vous le dites bien : le meilleur des deux mondes !

    Merci pour cet article,

    à bientôt,

    Marc


Répondre à cet article

juin 7th, 2011 Par 10 Commentaires »